DyNet

La source: http://www.casos.cs.cmu.edu/projects/DyNet/dynet_info.html

Kathleen M. Carley, directrice du centre d’analyse informatique des systèmes sociaux et organisationnels, ISR, Université Carnegie Mellon, Pittsburgh, PA 15213, bureau: 412-268-6016, télécopie: 412-268-2338; Email: [email protected]

Problème: les organisations terroristes ont des structures de réseau distinctes de celles des organisations hiérarchiques typiques: elles sont cellulaires et distribuées. Si la plupart des commandants, des politiciens et des agents de renseignement ont au moins une compréhension intuitive des hiérarchies et de la manière d’affecter leur comportement, ils comprennent moins bien comment raisonner sur des organisations dynamiques en réseau. Il est encore plus difficile de comprendre comment de tels réseaux vont évoluer, changer, s’adapter et comment ils peuvent être déstabilisés. Le projet DyNet répond à ce besoin.

DYNET: un outil de bureau pour raisonner sur les organisations dynamiques en réseau et cellulaires

Le projet DyNet a pour objectif de développer l’équivalent d’un simulateur de vol pour raisonner sur les organisations dynamiques en réseau. Grâce à un mélange unique d’informatique, de réseaux sociaux et de théorie de l’organisation, nous créons une nouvelle classe d’outils de gestion de la dynamique organisationnelle. L’outil principal est DyNet, un outil d’aide au raisonnement qui permet de raisonner avec une incertitude variable quant aux organisations dynamiques en réseau et cellulaires, à leurs vulnérabilités et à leur capacité à se reconstituer. En utilisant DyNet, l’analyste serait en mesure de voir comment l’organisation en réseau évoluerait si elle restait seule, comment sa performance pourrait être affectée par diverses stratégies de guerre de l’information et d’isolement, et à quel point ces stratégies étaient robustes face aux différents niveaux de garantie .

DyNet est conçu pour être un système de bureau pouvant être placé entre les mains du personnel du renseignement, des chercheurs ou des stratèges militaires. Grâce à une analyse pragmatique, les analystes seront en mesure de raisonner de manière rationnelle sur la manière de construire des réseaux adaptatifs stables à haute performance et sur la manière de déstabiliser les réseaux. Il existe de nombreuses applications pour un tel outil, notamment: l’évaluation de la menace; évaluer les risques de sécurité de l’information dans les entreprises; formation intel; simulation de l’équipe rouge en situation de jeu et estimation de l’efficacité des politiques de déstabilisation. Actuellement, une version alpha existe sous forme de programme batch (pas de visualisation) et a été utilisée pour évaluer des stratégies d’isolation simples. Le système peut gérer des données sur des réseaux réels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *